Couilly Pont-aux-Dames
Site officiel de la Mairie

Couilly Pont-aux-Dames
Site officiel de la Mairie

Couilly Pont-aux-Dames
Site officiel de la Mairie

Couilly Pont-aux-Dames
Site officiel de la Mairie

Couilly Pont-aux-Dames
Site officiel de la Mairie

Couilly Pont-aux-Dames
Site officiel de la Mairie

Les espaces Naturels Sensibles ou ENS sont une émanation du Conseil départemental de Seine et Marne (préalablement Conseil Général), qui avait pour objectif de permettre la préservation de lieux et de sites naturels dit "sensibles", car comportant des éléments naturels et de biodiversité importants à préserver.

En pratique, à l'issue du classement d'un secteur en ENS, une politique de préemption s'engageait pour qu'un projet d'ENS puisse être mis en place. Deux niveaux de classement ont ainsi été établis :

  • les ENS dits départementaux dont la teneur et l'organisation, mais aussi la préemption s'opérait au niveau départemental,
  • Les ENS dits "communaux", où les municipalités bénéficiaient du classement en ENS mais faisaient leur affaire de l'acquisition par préemption. 

A Couilly Pont-aux-Dames, nous sommes en présence des deux cas de figure :

  • Un ENS départemental sur le site de la Frayère des Marais
  • Un ENS communal sur le site de la peupleraie de la Maison de Retraite des Artistes, située en face des terrain de sport, le long du Grand-morin.

La municipalité souhaiterait achever le classement du massif des terres blanches en ENS pour permettre la préservation du dernier grans massif forestier du village (qui s'étend au-delà sur les communes de Condé Sainte Libiaire, Quincy-Voisins et même Mareuil-les-Meaux, et où l'on peut constater la présence d'individus de très haute tige, arbres sans doute vieux de plus d'un siècle.

En pratique, la Frayère à brochets a bien été réalisée et constitue un ENS mis en place mais il faut bien admettre les difficultés rencontrées actuellement au niveau du Conseil Départemental pour poursuivre et mettre en place cette politique environnementale, principalement pour des raisons budgétaires.